La sécheresse s’accentue !

Dans le département de l‘Ain, le printemps 2022 est marqué par un déficit pluviométrique de l’ordre de 50 %, auquel s’ajoutent des températures exceptionnellement élevées au cours de ce mois de mai et une évapotranspiration potentielle supérieure de 20 % à la normale.

Ainsi, les débits des cours d’eau sont faibles pour la saison sur l’ensemble du département.

Au niveau des eaux souterraines, les niveaux restent corrects sur le Pays de Gex. Sur la Plaine de l’Ain et la Dombes-Nord, les niveaux des aquifères sont en baisse depuis le début du printemps. Sur la Dombes-Sud, le niveau de la nappe a entamé une légère remontée cet hiver et s’est stabilisé, pour l’instant, au niveau atteint en 2020.

En conséquence, à l’issue d’une réunion du comité départemental restreint dédié à la gestion conjoncturelle de la sécheresse organisé le 20 mai dernier, la préfète a décidé :

  • de placer les bassins de gestion eaux souterraines « Plaine de l’Ain » et « Dombes-Certines-Nord » en situation de vigilance ;
  • de maintenir le bassin de gestion eaux souterraines « Dombes-Sud » en situation d’alerte renforcée.

Vous trouverez ci-dessous la liste des restrictions ainsi que l’arrêté préfectoral mis à jour le 15 Juin: